Unir les Associations pour développer les solidarités en Alsace
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
Livre vert du travail social par le HCTS
Note d'information du 10/03/2022
Auteur du document : Haut conseil du travail social
Portée géographique : France entière

Le livre vert du travail social rédigé par les membres du Haut conseil du travail social ayant pour objectif d'établir un diagnostic global et des perspectives d’évolution pour les travailleurs sociaux a été remis à Olivier Véran, accompagné d'Adrien Taquet et de Virginie Lasserre, ce jeudi 10 mars 2022 par Mathieu Klein et des membres de la commission permanente du HCTS.

L'Uniopss était présente et a rappelé toute l'importance de reconnaître la place prépondérante et incontournable des associations de solidarité et de les soutenir sur le moyen et long terme afin qu'elles puissent mettre en œuvre leur projet associatif et mieux accompagner les personnes et faire évoluer leur gouvernance pour donner un rôle central aux professionnels et aux personnes accompagner. L'Uniopss a également rappelé un point du livre vert : il est devenu urgent et vital de travailler concrètement sur l'attractivité des métiers et des associations et de lutter contre la sinistralité qui touche les secteurs sociaux, médico-sociaux et sanitaires, écosystème complexe et pluriel, très féminisé et relevant de plusieurs ministères qui doivent tous être impliqués.

Résultat de la mission confiée par Olivier Véran à Mathieu Klein en janvier 2022, le Livre vert du travail social a été rédigé dans un temps très contraint et des membres de la plénière du HCTS ont formulé des réserves quant à sa prise en compte de l'ensemble des éléments qui impactent actuellement le travail social et les professionnels de ce champs.
Ce livre vert s'essaie donc, autant que faire ce peu, de formuler une série de constats sur le contexte social et économique, les évolutions du travail social, la situation actuelle des formations sociales et les enjeux d’attractivité des métiers, avant de dégager des pistes de travail pour valoriser et donner du sens à l’action des professionnels tout en engageant un chantier dans le champ de la formation.

Lors des échanges avec le ministre, Mathieu Klein a plus particulièrement pointé trois enjeux :
- En premier lieu, les conditions d’exercice des travailleurs sociaux, qui nécessitent des progrès en matière d’équilibre entre vie professionnelle et personnelle, d’évolution des rémunérations au cours de la carrière et de reconnaissance du caractère essentiel de ces métiers, notamment dans un contexte de vieillissement de la population ;
- Ensuite, les conditions d’un rapprochement entre filières, d’une valorisation des acquis de l’expérience au cours de la carrière ou encore d’un renforcement du lien avec l’université et la recherche ;
- Enfin, la nécessité d’accroître le pouvoir d’agir des travailleurs sociaux - et donc in fine des personnes accompagnées - pour s’adapter aux situations et profiter de l’expérience acquise sur le terrain.

Le ministre a salué la pertinence de ce travail et a chaleureusement remercié Mathieu Klein, ainsi que l’ensemble des membres du HCTS.

« Le Gouvernement est pleinement engagé pour faire face à la crise d’attractivité qui touche les métiers du travail social. En tant que ministre des Solidarités, il était pour moi essentiel qu’en plus d’une hausse de rémunération légitime, les travailleurs sociaux bénéficient d’un cadre professionnel et de formation entièrement renouvelé. C’était là le sens de la mission que j’avais confié au Président du Haut conseil du travail social Mathieu Klein et je le remercie aujourd’hui pour ce livre vert qui pose les prémices des réformes à venir » a déclaré Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé.

Ce livre vert complète les échanges de la conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social du 18 février durant laquelle le Premier Ministre a annoncé un effort de 1,3 milliard d’euros partagé entre l’État et les départements pour la filière socio-éducative, un soutien financier et opérationnel pour la modernisation du cadre conventionnel et la création d’un « comité des métiers socio-éducatifs » pour assurer un pilotage dynamique des chantiers relatifs à la qualité de vie au travail, les parcours professionnels et la formation.
Olivier Véran a demandé à ce que le HCTS, fort de son expérience et des travaux préparatoires du livre vert, joue un rôle d’aiguillon majeur dans la mise en place de ces initiatives et la définition d’un nouveau référentiel de formation.

Pour envisager la suite, il a sollicité la réalisation d’un livre blanc pour la fin de l'année 2022 qui viendrait creuser les enjeux soulevé dans ce livre vert et pourrait servir de feuille de route du travail social à proposer au prochain gouvernement. Il viendrait également réfléchir sur la modernisation des métiers du travail social, au nouveau référentiel des formations fondé sur la connaissance des besoins actuels.

Olivier Véran a aussi annoncé que la DGCS allait lancer ainsi une vaste enquête directement auprès des travailleurs sociaux pour connaître tout ce qui leur plaît, tout ce qui leur donne envie de partir, de changer de métiers, leurs souhaits , …

L'Uniopss, qui sera présente pour la nouvelle mandature du HCTS qui commencera ce printemps, suivra et participera à ces travaux.


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 10/03/2022
FICHE N°110131
Mis à jour le : 10/03/2022
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES (fichiers joints, sites internet...)
Tous Publics :
MOTS CLES
questions sociales - politiques publiques - emploi et gestion des ressources humaines - emploi
imprimer